Décontractant musculaire naturel : quels sont-ils ?

Accueil » Massage
Décontractant musculaire naturel : quels sont-ils ?

À cause du stress, des efforts physiques ou d’une vie sédentaire, les muscles s’étirent et se décontractent. Une telle situation n’est pas sans effet sur le corps. Dans la majorité des cas, on ressent des douleurs atroces au cou, aux épaules, au dos et aux vertèbres. Parfois, on n’arrive pas à se mobiliser normalement. Pour y remédier, on peut très bien se passer des comprimés classiques, car des décontractants musculaires naturels s’avèrent être plus efficaces. En effet, ces soins naturels apportent des vertus apaisantes aux fibres musculaires. En plus, on a l’embarras de choix, parce qu’il existe plusieurs sortes de produits.

Les vertus relaxantes des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont connues pour ses vertus relaxantes. Grâce à leur pouvoir analgésique, elles constituent des décontractants musculaires très puissants. Sur ce point, il faut savoir que l’on peut choisir entre différents types de soins. À titre d’exemple, on peut opter pour l’huile essentielle de menthe poivrée. D’après les études, celle-ci est bénéfique pour détendre les fibres musculaires. En plus, grâce à ses principes actifs, elle est capable d’améliorer le débit sanguin, ce qui est favorable pour la relaxation du corps. En outre, on a également d’autres choix. C’est le cas de l’huile essentielle de lavande. Celle-ci est très utilisée pour soulager les contractions musculaires, surtout après une activité physique intense. Elle est aussi appréciée pour ses vertus anti-inflammatoires et antispasmodiques. Sinon, on peut aussi opter pour d’autres produits naturels, comme l’huile essentielle de romarin, d’eucalyptus, de valériane, et bien d’autres encore. En ce qui concerne l’application, il faut savoir que l’huile essentielle est utilisée pour un massage relaxant qui dure 5 à 30 minutes selon vos désirs. On peut l’associer avec de l’huile végétale, si c’est nécessaire.

Le pouvoir apaisant des tisanes

La phytothérapie est un soin thérapeutique efficace pour lutter contre les décontractions musculaires. Ici, on a le choix entre plusieurs plantes. On peut par exemple opter pour la valériane. Celle-ci est largement connue pour ses vertus médicinales pour le corps et l’esprit. Effectivement, elle agit en tant que sédatif naturel, ce qui est efficace pour lutter contre contractures musculaires à cause du stress. Après quelques semaines de cure, les muscles et le corps vont retrouver leur vitalité. La passiflore traite aussi les contractures musculaires au cou, au dos et aux épaules. Cela s’explique sans doute par ses propriétés relaxantes. Par la même occasion, elle permet aussi de lutter contre le stress et anxiété. Dans tous les cas, il est toujours possible d’utiliser d’autres plantes. C’est le cas de la camomille, de la citronnelle, du romarin, etc. Pour la préparation, il suffit de laisser infuser les plantes pendant au moins 5 à 10 minutes. On peut boire deux à trois tasses avant de dormir. Mais, l’avis d’un médecin est nécessaire pour les personnes souffrantes d’allergies.

Les autres solutions naturelles

Pour venir à bout des douleurs musculaires, on peut se fier sur d’autres remèdes de grand-mère. Sur ce point, on peut très bien utiliser les herbes aromatiques, comme le romarin. Cette fois-ci, on va l’appliquer autrement sur les zones douloureuses. En effet, le soin consiste à se baigner dans une solution à base de romarin. Il paraît que celui-ci agit en tant que myorelaxant naturel. Après le bain, les fibres musculaires vont pouvoir se détendre. Par la même occasion, on pourrait également retrouver le sommeil. Et pour l’application, il suffit d’infuser du romarin pendant quelques minutes, pour ensuite le verser dans l’eau de bain. Quoi qu’il en soit, il faut savoir que si l’on souffre de contractions musculaires, il est toujours possible d’associer les différentes solutions naturelles. Effectivement, on peut très bien se faire masser avec des huiles essentielles, tout en profitant des bienfaits de l’infusion. Toutefois, avant d’appliquer un remède particulier, il faut toujours se renseigner sur les caractéristiques du soin que l’on a choisi.

Dans la même catégorie