Décontractant musculaire puissant, et si un simple massage suffisait ?

Accueil » Massage
Décontractant musculaire puissant, et si un simple massage suffisait ?

Lorsque l’on parle de contraction musculaire, on pense directement aux sportifs, car des derniers sont généralement les plus touchés. Pourtant, à cause d’une mauvaise posture, du stress et de l’alimentation, tout le monde peut en souffrir. On la reconnaît, dès le moment où l’on ressent des sensations désagréables au niveau des cuisses, des mollets, des jambes et du cou. Les douleurs ressenties sont similaires à une crampe musculaire. Mais à la différence de celle-ci, la contraction musculaire dure plus longtemps. À première vue, cela peut paraître moins grave, mais en réalité, elle gêne le quotidien. Heureusement qu’il existe des décontractants musculaires naturels pour remédier à ce problème. Parmi les plus connues se trouve le massage. Comme on le sait, celui-ci apaise, calme et détend. Après une première séance, on peut d’ores et déjà, apercevoir des résultats assez surprenants. En plus, grâce au massage, l’organisme tout entier peut retrouver sa force. Alors, pour quoi s’en priver !

Les bienfaits apportés par le massage

Le massage est bien plus qu’une solution de relaxation, car il apporte de nombreuses vertus à l’organisme et aux cellules musculaires. Ce n’est pas pour rien si on le considère comme un décontractant musculaire puissant. Déjà, lorsque l’on décide de se faire masser, on se sent détendu et apaisé. C’est tout à fait normal, car d’après les études scientifiques, ce soin naturel stimule les fibres musculaires, c’est-à-dire qu’il aide à ce que les muscles se détendent. Cela est dû normalement à techniques utilisées pour le massage. Effectivement, ces dernières favorisent la circulation sanguine. Une fois que le flux sanguin est rétabli correctement, les muscles vont pouvoir se décontracter, car même les nœuds disparaissent. En outre, il s’avère que le massage exerce également une action anti-inflammatoire. Au moment de la séance, la peau produit des protéines que l’on connaît dans les muscles. Grâce à ces nutriments, l’inflammation des fibres musculaires se réduit, ce qui accélère le processus de guérison.

Le type et les techniques de massage à appliquer

En tant que décontractants musculaire naturel, le massage se généralise. De nombreux instituts ouvrent leur porte pour accueillir des centaines de patients. Si l’on se réfère au type de massage, on se rend compte que l’offre est diversifiée. À part, le massage dit thaïlandais, on peut aussi opter pour le massage suédois, oriental, la relaxation coréenne, californienne, et bien d’autres encore. Mais, si l’on se base sur les techniques à utiliser, elles sont dans la majorité des cas les mêmes. En effet, le masseur procède tout d’abord au lissage pour commencer la séance. Ensuite, il passe directement à ce que l’on appelle frottement. Pour cela, il utilise ses paumes ou son poing. Après quoi, il continue le massage avec le pétrissage et la vibration. Dans tous les cas, il faut dire que le massage s’applique sur les parties du corps tout entier, spécifiquement sur les bras, les avant-bras, les cuisses, les jambes et le dos. Après stimulation de ces zones, les muscles vont certainement se décontracter rapidement.

Quelques conseils pour la pratique du massage

Comme le massage fait partie des soins naturels, il ne se substitue pas toutefois au traitement conventionnel, surtout si les douleurs sont très intenses. En effet, si l’on ressent une grosse fatigue, alors il vaut mieux consulter un médecin. Ce dernier peut dans ce cas prescrire des décontractants musculaires médicaments ou des médicaments décontractant musculaires. Les effets de ces comprimés pourront ainsi renforcer l’action du massage pour la décontraction des fibres musculaires. Sinon, l’avis d’un spécialiste est également nécessaire si l’on souffre de certaines maladies. C’est par exemple le cas de l’arthrose ou encore des douleurs sciatiques. Effectivement, les indications et les conseils d’un médecin sont indispensables afin de savoir la fréquence et le type de massage à pratiquer. Quoi qu’il en soit, même si l’on ne souffre pas d’une pathologie quelconque, il est toujours préférable de se renseigner avant de choisir une pratique déterminée. C’est ainsi que l’on pourra s’informer sur les bienfaits et les effets du massage en particulier.

Dans la même catégorie