La méditation Vipassana : technique de méditation asiatique

Accueil » Méditation
La méditation Vipassana : technique de méditation asiatique

Dans la vie quotidienne, que l’on soit adulte, jeune ou enfant, on est stressé et fatigué. Du coup, on se demande s’il n’existe pas une méthode qui nous permet de retrouver le calme et la paix. Justement, cela existe vraiment, c’est la technique de méditation Vipassana. Plus de détails ? Nous vous dirons tout dans cet article.

Comment est née la méditation Vipassana ? 

La technique de méditation vipassana a vu le jour en Inde. Il y avait des moments où elle semblait disparaître. Mais depuis les années 1970, elle est réapparue. Aujourd’hui, elle fait partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes, dans les quatre pays du monde.

La technique de la retraite méditation ? Vous en avez sûrement déjà entendu parler. En fait, il s’agit d’une méthode qui a été créée en Inde. À un certain moment, les gens l’oubliaient. Mais à partir de 1970, Satya Narayan Goenka l’a popularisé. Elle souffrait d’une terrible migraine. Du coup, elle contactait Sayagyi U ba Khin, qui lui a appris la méditation. Cela l’a fait tellement du bien, qu’elle a décidé de partager cette technique à de nombreuses personnes.

Aujourd’hui, on peut dire qu’elle a parfaitement réussi. Plusieurs centres de formation enseignent cette technique. Et la retraite vipassana est actuellement pratiquée par tout le monde. Mais bien évidemment, pour en bénéficier pleinement de tous les avantages, il faut avoir une certaine notion sur la pratique.

Quels sont les bienfaits de la méditation Vipassana ?

De plus en plus de personnes pratiquent actuellement la méditation vipassana, compte tenu de tous ses bienfaits comme la pleine conscience, la paix et le pouvoir de se débarrasser de certains sentiments qui peuvent nous faire du mal.

Si cette pratique connaît autant de succès aujourd’hui, c’est précisément à cause de tous les bienfaits qu’elle procure. En effet, les bienfaits de la méditation sont nombreux, parmi lesquelles :

La pleine conscience : la méditation Vipassana est axée sur la pleine conscience. En pratiquant cette méditation, vous apprendrez constamment à être plus alerte et plus conscient. Dès que vous respirez et que vous mangez, vous commencez à prendre conscience des choses et des événements.

Être impartial : pour un débutant, il serait plutôt difficile de fermer les yeux et de se concentrer sur la respiration. En fait, l’esprit est inondé d’un million de pensées qui n’ont absolument aucun lien entre elles. Cependant, cette technique est avant tout une question d’impartialité et de non-jugement. Vous commencerez à voir ces pensées comme de simples expériences au lieu de les juger, de les nommer ou d’essayer de les revivre. Au lieu de vous efforcer de contrôler et de vous concentrer, cette méditation consiste à « laisser aller ».

Plus grandes harmonies et paix : les pratiquants de la méditation deviennent compatissants et reconnaissants. Cela les oblige à abandonner leur ego et à devenir plus humbles. Lorsque le monde est peuplé par de telles personnes, il en résulte une plus grande harmonie et une plus grande paix.

Débarrasser les sentiments de jalousie et d’envie : pratiquer une méditation perspicace rend une personne consciente de soi. Une telle personne saurait quelles sont ses forces et ses faiblesses. Ainsi, il peut surmonter les sentiments de jalousie et d’envie qui résultent souvent d’une peur de l’échec.

Comment se déroule la méditation Vipassana ?

Pour bénéficier de tous les avantages de cette pratique, il faut effectuer l’exercice de méditation correctement. Cela implique la technique de pratique appropriée de Vipassana, une autopréparation suffisante et un environnement domestique propice.

En ce qui concerne la méditation vipassana technique, il faut la réaliser avec soin. Pratiquez la méditation avec une mise au point correcte. Pour stimuler et améliorer la concentration pendant la pratique de Vipassana, il est important d’avoir un centre de concentration. Différents types de méditation ont différents points de focalisation tels que les sentiments, l’état mental et aussi les sensations physiques.

Cependant, nous prenons les montées et les descentes de l’abdomen avec chaque respiration comme point principal. À chaque inspiration, votre abdomen s’élève et à chaque expiration, votre abdomen tombe. Il est important de respirer naturellement et de noter chaque inspiration comme étant « ascendante » et chaque « expiration » comme tombante.

Par ailleurs, quand vous méditiez chez nous, nous devons nous adapter correctement aux interférences extérieures telles que le bruit, les odeurs et autres distractions. Il suffit de noter et d’observer ces phénomènes, puis de revenir à la montée et à la descente de l’abdomen.

En ce qui concerne la douleur lors de la méditation vipassana france, c’est très courant, surtout pour les débutants. Heureusement, cela est complètement normal et avec le temps, la plupart des malaises physiques deviendront beaucoup moins distrayants. Au début, après 10 ou 20 minutes, vos pieds peuvent devenir engourdis ou vos dos peuvent avoir mal. La douleur doit être notée et observée de la même manière que les autres distractions. Si la douleur devient insupportable, vous pouvez ajuster légèrement votre posture tout en étant attentif aux mouvements changeants.

Dans la même catégorie